[ Lotus ] Nouveautés à venir et news en tout genre

Le meilleur de la presse spécialisée automobile se trouve ici

Re: [ Lotus ] Nouveautés à venir et news en tout genre

Messagede Tommy » 16 Juil 2018, 10:30

pfff, magnifiques :aime:
.
Image

"Truly superior pilots are those who use their superior judgment to avoid those situations where they might have to use their superior skills"- Author unknown
Avatar de l’utilisateur
Tommy
Maniaque du GIF
 
Messages: 30422
Inscription: 23 Aoû 2003, 12:53
Localisation: Yvelines

Re: [ Lotus ] Nouveautés à venir et news en tout genre

Messagede Vae Victis » 18 Sep 2018, 15:04

Lotus: nouveau PDG pour le constructeur


Le constructeur anglais Lotus, en pleine réorganisation, a un nouveau patron.

Désormais propriétaire de Lotus, le groupe chinois Geely réorganise la direction de la firme britannique. En juin dernier, Feng Qingfeng, directeur technique de Geely Auto, remplaçait Jean-Marc Gales comme PDG de Group Lotus. On apprend à présent la nomination de Phil Popham au poste de PDG de Lotus Sports Cars.


Image


Popham devient par la même occasion vice-président senior en charge des opérations commerciales de Group Lotus. Il travaillera ainsi sous la supervision de Feng Qingfeng. Il prendra ses fonctions le 1er octobre prochain.


Un habitué du haut de gamme

Phil Popham était depuis quatre ans PDG du constructeur de yachts Sunseeker. Ce Britannique avait passé auparavant plusieurs années chez Jaguar Land Rover. Lotus prépare actuellement le renouvellement de ses sportives mais aussi le développement de deux SUV.



SportAuto.fr
Anciennes: Clio 2 1.4i RTE / Clio 2 1.6 RXE / 206 S16 / Megane R26 F1 Team / Xsara VTS 2.0 16V

Actuelles: 205 1.0 Style / Megane R26.R / 306 1.4i Style
Avatar de l’utilisateur
Vae Victis
Renault Saint-Maclou Sport
 
Messages: 16329
Inscription: 07 Avr 2009, 13:52
Localisation: Chez moi ou ailleurs

Re: [ Lotus ] Nouveautés à venir et news en tout genre

Messagede Vae Victis » 18 Juil 2019, 15:24

2 000 ch, 1 680 kg: voici la Lotus Evija


Difficile à croire, mais le constructeur se positionne dans le segment des hypercars électriques. Loin des codes traditionnels de la marque.

Lotus surgit de manière inattendue d’un virage entamé en 2017. Investissement de masse, renouvellement des gammes, annonce concrète de SUV: le rachat du constructeur par le géant chinois Geely (51% du capital) préfigurait déjà des changements de taille. Pourtant cette nouvelle ère ne débute ni par la production d’un tout-terrain, ni par le remplacement de la vieillissante Elise. Mais par l’arrivée d’une chimérique hypercar électrique de 2 000 chevaux.

L’Evija n’apparaît pour autant pas de nulle part. Il y a quelques mois, l’annonce d’un partenariat avec Williams Advanced Engineering, précédant celle plus concrète de l’auto sous le nom de code Type 130, n’était pas anodine. La société britannique s’est chargée du développement de la batterie de 70 kWh. Le groupe motopropulseur, composé de quatre électromoteurs, a lui été conçu par Integral Powertrain. Le couple délivre 1 700 Nm. Quid de l’autonomie ? Environ 400 km, selon le constructeur. Reste à savoir ce qu’il en reste en mode « Track ». Lotus promet un temps de recharge ultrarapide de 9 minutes grâce à des chargeurs de 800kW… qui n’existent pas ! Comptez plutôt le double avec ceux de 350 kW, les plus puissants du marché à l’heure actuelle.


Image

Image

Image

Image


Aéro pointue et DRS

Il fallait s’y attendre, le système électrique pèse sur la balance, qui affiche 1 680 kg… Au secours ! La philosophie du « Light is right » est ternie. La Lotus Evija est malgré tout basée sur un châssis monocoque en carbone de 129 kg et s’inscrit comme « l’hypercar électrique de production la plus légère du monde ». Une maigre consolation… Le design ne compense guère par son esthétisme, mais le traitement aérodynamique est directement inspiré de l’aéronautique. En témoignent les « tunnels Venturi » ; ces ouvertures latérales béantes qui se prolongent directement vers l’arrière, entourées par les feux en forme de réacteurs. L’air qui pénètre à l’intérieur effectue le même cheminement et se propage également dans les passages de roues.

A l’avant, le diffuseur est séparé en trois parties. L’axiale pour refroidir les batteries situées au centre derrière les sièges, et les latérales pour l’essieu. L’Evija dispose également d’une aérodynamique active avec le système DRS qui comme en F1, permet de rabattre l’aileron avec une pression du bouton, visible sur le côté gauche du volant multifonction. Celui-ci prend place dans un habitacle sophistiqué.


Image

Image


0-300 km/h en moins de 9''

A l’instar de la McLaren Speedtail, Lotus met en place un système de personnalisation poussé sur le choix des finitions, des garnitures ou des détails. Ainsi, l’addition d’un exemplaire bien optionné dépassera les 2 millions d’euros TTC. A ce prix-là, l’Evija vous propulserait de 0 à 100 km/h en moins de 3’’ mais, surtout, atteindrait 300 km/h en moins de 9’’ ! La vitesse de pointe est raisonnablement annoncée à 320 km/h.

Si l’Evija contraste avec l’ADN Lotus, espérons tout de même qu’elle puisse apporter des réponses positives aux interrogations qui entourent les hypercars électriques. D’autres projets (Pininfarina Battista, Rimac C_Two…) dont le développement s’éternise témoignent de la complexité à bâtir des autos fiables. La production des 130 exemplaires, qui se fera dans les usines de Hethel, débutera en 2020. Les réservations sont ouvertes, contre un acompte de 250 000 €.



Motorsport-magazine.fr
Anciennes: Clio 2 1.4i RTE / Clio 2 1.6 RXE / 206 S16 / Megane R26 F1 Team / Xsara VTS 2.0 16V

Actuelles: 205 1.0 Style / Megane R26.R / 306 1.4i Style
Avatar de l’utilisateur
Vae Victis
Renault Saint-Maclou Sport
 
Messages: 16329
Inscription: 07 Avr 2009, 13:52
Localisation: Chez moi ou ailleurs

Re: [ Lotus ] Nouveautés à venir et news en tout genre

Messagede Vae Victis » 19 Juil 2019, 15:14

Lotus: une seconde usine au Royaume-Uni ?


Lotus pourrait ouvrir une seconde usine au Royaume-Uni pour ses sportives, et produire des SUV en Chine.

En marge de la présentation de l'hypercar électrique Evija, qui marque le départ d'une transformation profonde chez Lotus, son PDG Phil Popham aurait annoncé que la firme prévoyait de rapidement tripler sa production grâce notamment aux moyens de son nouveau propriétaire, le groupe chinois Geely.

Lotus a vendu 1.630 voitures en 2018 et tablerait ainsi sur 5.000 exemplaires par an via le développement de son usine historique de Hethel, en Angleterre. Un seconde équipe pourrait ensuite y être mise en place pour atteindre 10.000 véhicules par an. Mais Geely ne compterait pas s'arrêter là avec Lotus et, selon Popham, construire une seconde usine au Royaume-Uni ne serait pas exclu pour produire encore davantage. Ces déclarations rapportées font écho à des rumeurs datant d'août 2018 annonçant une usine additionnelle mais aussi un nouveau centre de recherche et de développement Lotus, tous deux au Royaume-Uni.


Le Royaume-Uni...puis la Chine ?

Lotus prépare actuellement son arrivée sur le segment des SUV avec deux modèles et Feng Qingfeng, responsable technique de Geely en charge du groupe Lotus, aurait confirmé à demi-mot que ceux-ci pourraient être produits en Chine. "Le lieu de production dépend de l'avantage local. Le Royaume-Uni est bon pour construire des voitures faites à la main, donc des sportives et des hypercars. En Chine nous pourrions avoir un avantage en termes d'infrastructures pour des voitures de grande série", aurait-il expliqué.

Geely compterait mettre Lotus en concurrence avec Porsche, ce qui serait synonyme d'un changement radical d'échelle pour la firme anglaise. Son intégration à Geely lui donne accès à des plateformes, moteurs et technologies utilisées par d'autres marques du groupe telles que Volvo. Popham aurait toutefois écarté le lancement de tout véhicule "rebadgé" et la production d'un même modèle en deux lieux différents. Enfin, il aurait confirmé qu'après la sportive prévue pour fin 2020, toutes les futures Lotus seraient proposées en une version 100% électrique. La marque pourrait faire l'impasse sur les hybrides.



SportAuto.fr
Anciennes: Clio 2 1.4i RTE / Clio 2 1.6 RXE / 206 S16 / Megane R26 F1 Team / Xsara VTS 2.0 16V

Actuelles: 205 1.0 Style / Megane R26.R / 306 1.4i Style
Avatar de l’utilisateur
Vae Victis
Renault Saint-Maclou Sport
 
Messages: 16329
Inscription: 07 Avr 2009, 13:52
Localisation: Chez moi ou ailleurs

Re: [ Lotus ] Nouveautés à venir et news en tout genre

Messagede Vae Victis » 29 Juil 2019, 16:05

Lotus Evora GT: une Evora millésime 2020 pour le marché américain


La Lotus Evora GT, que la marque anglaise vient juste de dévoiler, remplace les Lotus Evora 400 et Evora Sport 410 pour le marché nord américain dans une version affûtée avec un excellent rapport poids-puissance de 295 ch par tonne.

Malgré leur embourgeoisement depuis quelques années, les modèles Lotus sont toujours reconnus pour leur comportement joueur et ludique lié à un faible poids associé à des moteurs compacts et nerveux.


Un V6 qui respire fort !

Le V6 3.5 en aluminium d’origine Ford dispose d’un compresseur Edelbrock développe dans cette nouvelle version de Lotus Evora une puissance de 416 ch, donc aucune progression de ce côté-là par rapport à la version Evora Sport 410 qu’elle remplace. Le moteur est associé avec au choix une boîte manuelle 6 rapports ou une (inutile) transmission automatique qui va à l’encontre de l’esprit de l’auto mais qu’il est nécessaire de proposer sur le marché américain. Le moteur développe 430 Nm de couple lorsqu’il est associé à la boîte manuelle et 450 Nm lorsque sa puissance est transmise par le biais de la boîte automatique. Le volant moteur est mono-masse et allégé, sensations sportives garanties grâce à cette liaison moteur-boîte typé course.


Image

Image

Image


Des performances toujours au top

La voiture accélère très fort grâce à son poids contenu de 1408 kg, soit 32 kg de moins que l’Evora 400. Le 0 à 100 km/h est ainsi expédié en 3,8 secondes (3,9 secondes avec la boîte automatique) et la vitesse de pointe est hallucinante : 303 km/h avec les fesses au ras du sol !


Finition et équipements soignés

La sportive est disponible en deux configurations: la version égoïste en stricte deux places ou la version jeune couple avec enfants en bas âge, donc en configuration 2+2, avec deux sièges d’appoint à l’arrière. Le tableau de bord, les panneaux de porte, le tunnel de transmission et la console centrale sont tous garnis d’alcantara noir, rehaussé par une surpiqûre bicolore contrastante. Le volant en magnésium est recouvert de cuir et d'alcantara tandis que le capot de coffre est en fibre de carbone, de même que le dossier des sièges de course signés par une des références dans le domaine, l’accessoiriste Sparco. L’Evora GT dispose également d’un écran tactile de 7 pouces avec l’Apple CarPlay et Android Auto, le Bluetooth, la navigation par satellite et même la caméra de recul, pas inutile quand on connaît la visibilité vers l’arrière à bord de la sportive...


Image

Image

Image


Prix du bolide

La Lotus Evora GT est proposée au prix de 96.950 $ aux US et au Canada avec bien sûr, une longue liste d’options de personnalisation comprenant notamment l’échappement en titane à 8000 $ ou le pack carbone complet à 10.000 $. L’intérieur cuir est relativement onéreux avec un tarif fixé à 4500 $ pour en bénéficier, il faudra également compter 2700 $ pour la boîte automatique 6 rapports.



AutoNews.fr
Anciennes: Clio 2 1.4i RTE / Clio 2 1.6 RXE / 206 S16 / Megane R26 F1 Team / Xsara VTS 2.0 16V

Actuelles: 205 1.0 Style / Megane R26.R / 306 1.4i Style
Avatar de l’utilisateur
Vae Victis
Renault Saint-Maclou Sport
 
Messages: 16329
Inscription: 07 Avr 2009, 13:52
Localisation: Chez moi ou ailleurs

Re: [ Lotus ] Nouveautés à venir et news en tout genre

Messagede Vae Victis » 12 Aoû 2019, 14:52

Lotus: un nouveau logo


Lotus modifie son logo pour marquer sa transformation en cours sous l'égide de Geely.

Comme d'autres constructeurs récemment, Lotus cède à la mode du "flat design" et présente une version revue et simplifiée de son logo. Finis les volumes et les détourages chromés, l'emblème n'arbore plus que le vert "British Racing Green" et le jaune déjà présents auparavant, en 2D.

Pour la première fois, le nom de Lotus ne suit plus la courbe de son cadre; il est écrit droit avec une police se rapprochant de celle de la première typographie de la marque. Au-dessus de lui se trouvent toujours les initiales du fondateur Colin Chapman, soit les lettres "A", "C", "B" et C" entremêlées pour Anthony Colin Bruce Chapman de son nom complet. Selon Lotus, l'allègement de l'emblème est fidèle à la philosophie de Chapman concernant ses véhicules.


Image


Nouveau signe de transformation

Ce changement de logo contribue à marquer le renouveau de Lotus. Acquis par le groupe chinois Geely en 2017, le petit constructeur britannique vient de présenter l'Evija, hypercar électrique qui inaugure nombre de nouveautés (source d'énergie, monocoque en carbone, transmission intégrale...).

Parallèlement au lancement de celle-ci, la firme de Hethel prévoit de renouveler sa gamme et de la développer avec de nouveaux modèles, parmi lesquels une sportive inédite et au moins un SUV. En outre, toutes Lotus seront proposées en une version "zéro émission" d'ici quelques années.



SportAuto.fr
Anciennes: Clio 2 1.4i RTE / Clio 2 1.6 RXE / 206 S16 / Megane R26 F1 Team / Xsara VTS 2.0 16V

Actuelles: 205 1.0 Style / Megane R26.R / 306 1.4i Style
Avatar de l’utilisateur
Vae Victis
Renault Saint-Maclou Sport
 
Messages: 16329
Inscription: 07 Avr 2009, 13:52
Localisation: Chez moi ou ailleurs

Précédente

Retourner vers Presse automobile

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités